Le corpus francophone a été constitué, pour cette première version, à partir des articles publiés dans la revue Recherches en didactique des mathématiques. Il sera complété par la récolte de définitions dans la collection associée et les actes d'écoles d'étés. Toutes autres contributions sont bienvenues soit sous la forme de commentaires à la suite des définitions, soit sous la forme de nouvelles définitions (voir l'encadré ci-contre).

This first version is mainly the result of a reading of the journal Recherches en didactique des mathématiques. English translation are added based on what is available in books and journals. Contributions are welcome either as comments to the posts or as suugestion (see the frame on the right hand side).
[Draft of the English version]

Esta primera versión es esencialmente el resultado de una lectura de la revista Recherches en didactique des mathématiques. Se complementará con las traducciones publicadas en libros y revistas. Las contribuciones son bienvenidas, ya sea como comentarios siguientes definiciones, ya sea como nuevas definiciones (ver cuadro aquí-contra).

Nicolas Balacheff, CNRS, LIG Grenoble

2013/05/15

Jeu de cadres

"Les jeux de cadre sont des changements de cadres provoqués par l'enseignant [...] pour faire avancer les phases de recherche et notamment pour élaborer une filiation de questions pertinentes par rapport au problème posé, lequel prend place dans une certaine situation d'apprentissage. Il s'agit du déroulement d'une procédure dans laquelle on peut distinguer trois phases : (1) transfert et interprétation [...] (2) correspondances imparfaites [...] (3) amélioration des correspondances et progrès de la connaissance [...]" (Douady 1986 pp.21-23 [pdf primitif])

English : Interplays between settings

"By interplays between settings we mean changes of settings brought about by the teacher, within suitable chosen problems. The aim is to speed up the phases of the research, ans specifically to induce a chain of relevant questions for the problem (which takes place in a definite situation). It is also to prepare the decontextualisation of the tools engaged in the problem. In this process three phases can be distinguished: (1) Transfer and interpretation [...] (2) Imperfect correspondences [...] Improvement of correspondences and progresses of knowledge [...]" (Douady 1991 p.122)
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire